COVID-19 : Nous n'assisterons pas au conseil d'installation.

MISE A JOUR du 19.03 :

REPORT DES CONSEILS MUNICIPAUX D'INSTALLATION Le Premier Ministre vient d'annoncer le report des installations de conseils municipaux. Il est regrettable que la Maire par intérim et son équipe (sortante et entrante) n'aient pas pris au sérieux nos alertes et notre refus de participer à ce conseil, au-delà de l'amateurisme de sa convocation... Au niveau national comme local, des élus majoritaires comme d'opposition, entrants comme sortants, des maires, un vice-président de l'Association des Maires de France, le Président de l'Association des Maires ruraux de l'Allier, s'étaient positionnés pour le report. Nous attendons davantage d'écoute et de sérieux pour la suite (?) de ce mandat.

En attendant, restez chez vous, et protégez vous, en restant solidaires des plus faibles.

--

Madame le Maire a cru bon d'adresser dès hier lundi la convocation du conseil municipal d'installation pour vendredi.

Ce courrier est intervenu alors que l'ensemble des responsables savaient pertinemment que de nouvelles mesures allaient être prises le soir même, dans le contexte de l'épidémie de coronavirus.


Si le conseil devait avoir lieu, rien n'obligeait sa convocation avant même l'allocution du président de la République et les déclarations du Gouvernement.

La légèreté de ton du courrier, la convocation prévoyant que "au préalable de la réunion, nous procéderons à la prise de photo du conseil municipal", est inacceptable. Un mail des services de ce jour annule finalement la séance photo... Encore heureux !


Dans un tweet, à 21h57 ce lundi, Sébastien Lecornu, Ministre auprès de la Ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les Collectivités territoriales, chargé des Collectivités territoriales, annonçait que l'élection du maire et des adjoints aurait lieu ce week-end et que les conditions d'organisation sanitaire dont le huis clos obligatoire seraient précisées ce mardi.


Après avoir maintenu des élections mettant en danger les citoyens bien que de nombreux médecins déconseillaient de participer au vote, le choix du gouvernement de persister par la tenue des installations de conseils municipaux est d'une inconscience grave.


La décision de Madame le Maire de ne pas attendre les consignes et de ne pas mettre à l'ordre du jour un point de gestion de crise l'est aussi.


Le Président de la République, et bien avant lui tous les personnels de santé ont clairement affirmé : restez chez vous !

Nous ne pouvons que souscrire à cette consigne, et vous demander de la respecter scrupuleusement, avec un but : sauver des vies !


Dans cette situation, quel message est envoyé par les élus et les responsables publics qui maintiennent un conseil municipal rassemblant de nombreuses personnes, même à huis clos, avec pour seul objet l'élection du Maire et des adjoints ?


Si des assemblées délibérantes étaient entièrement contaminées à cette occasion, qui assumerait la gestion des affaires courantes et de la crise dans le cadre de la libre administration des communes ?


Quel message envoyons nous aux soignants déjà très éprouvés par leur combat sans faille pour les patients ?


Dans l'état actuel des choses, en conscience et en responsabilité, nous décidons de ne pas assister au conseil municipal d'installation. Nous sommes en revanche disponibles et mobilisés, y compris pour nous réunir, éventuellement de manière dématérialisée, mais seulement aux fins de gérer la crise et d'assurer la continuité du service.

Nous en appelons aux élus locaux, nouveaux et sortants, aux associations d'élus, ainsi qu'au gouvernement et au Président de la République :

il faut assurer le traitement des agents là où le budget n'a pas été voté, la continuité du service public et la gestion de crise. Cette priorité passe par des assemblées réunies pour cela et sur cet ordre du jour.


Il est évident que les décisions exceptionnelles correspondant aux circonstances exceptionnelles que nous connaissons doivent être prises, le Gouvernement a la charge de les prendre.


Les collectivités locales ne peuvent prendre le risque de réunir leurs assemblées physiquement simplement pour installer les nouveaux conseils... ou pour prendre une photo !


Nous sommes dans l'attente des décisions qui s'imposent.


À toutes et à tous : restez chez vous et prenez soin de vous et de vos proches et entraidez-vous.

Vichy Communauté met en place un numéro Vert : 0 800 70 99 99 (du lundi au vendredi de 9h à 18h - service et appel gratuits).


Merci aux agents de la commune, aux soignants, et à l'ensemble des professionnels essentiels qui poursuivent leurs missions pour l'intérêt commun. Courage à elles et eux.


Nous sommes à vos côtés,

Bien à vous,


Alexis Mayet, Alexia Mambié, Corentin Liogier, Colette Couperier.