Comment financer notre programme ?


La mission de vos élus est de répondre aux besoins des habitants. La bonne gestion budgétaire en est le moyen.

Nous avons donc réfléchi au financement des nombreux projets que vous nous avez soumis.

Un budget est une question de priorités, de réalité, de pragmatisme.


  • De priorités, d’abord

Dans un contexte où l'État réduit ses dotations aux communes, et où Saint-Germain a le plus bas revenu fiscal de l'ancienne Communauté d'agglomération, il y a des attentes fortes. Les actions prioritaires seront définies avec vous après état des lieux du budget municipal, et des mutualisations mises en œuvre à l'échelle communautaire.


  • De réalité ensuite

Actuellement dans la commune, des projets financés ne répondent pas à des besoins des habitants, qui n’ont d’ailleurs pas eu de droit de regard sur ces dépenses. Il est possible de faire des économies sur certaines dépenses et de réorganiser ainsi nos ressources budgétaires, dans l'intérêt des habitants.


Il y a par ailleurs plusieurs leviers de financement possibles parmi les projets de notre programme :

  • Le centre de santé, pour lequel certes un investissement de départ est nécessaire, bénéficiera du soutien de l'Agence Régionale de Santé, et de l'Assurance Maladie.

  • Certains projets ont vocation à être financés par la Communauté d’agglomération : la médiathèque par exemple, répond à un vrai besoin pour un pôle d'équilibre communautaire comme Saint-Germain.

  • Avec le photovoltaïque, l'investissement a un coût, mais fait baisser la facture d'électricité voire permet la revente de l’électricité.

  • La majorité actuelle a mis la commune en danger par l'augmentation importante de la dette communale, depuis, les coupes budgétaires ont "régularisé" la situation... Il n'en reste pas moins que l'emprunt raisonnable est aussi un outil de gestion budgétaire lorsque l'on est capable de planifier des projets et leur coût sur le long terme.

  • Nous mettrons en place une taxe sur les logements vides, à destination des propriétaires de logements inoccupés depuis longtemps (sauf ceux qui sont à la maison de retraite et n’ont pas d’autre choix), d'abord dans un but de dynamisme local.

  • Il est aussi possible de créer des formes coopératives ou associatives pour mettre en place des projets d'intérêt collectif.

  • Nous avons perdu 100 habitants en cette fin de mandat municipal : un territoire accueillant, pour de nouveaux habitants, et de nouvelles entreprises, ce sont aussi, sans augmentation d'impôt, des ressources supplémentaires pour le budget communal et intercommunal ! Il faut pour cela donner l'envie de s'installer ici...


Le saviez-vous ?

La gratuité peut faire peur : comment financer ? Mais savez-vous que sur l'agglomération de Vichy Communauté, le coût qui est couvert par le prix des billets de bus urbains ne représente que 20% du coût total du transport ? Et savez-vous que c'est une entreprise privée qui coûte particulièrement cher à la collectivité qui assure le transport urbain ?


Les propositions que nous formulons, par exemple sur l'écologie, ont déjà été mises en place avec succès dans des villes et villages avec le même niveau de précarité et de recettes que Saint-Germain.

Nous sommes en contact avec ces communes pour bénéficier de leur expertise.


Des solutions existent, elles sont possibles et elles sont viables, et ce, sans augmenter les impôts des habitants. Tout ce dont nous avons besoin pour les mettre en place, c’est de courage et de volonté politique.


Comptez sur Votre Saint-Germain pour ça !